A 13 ans, l’Etat lui demande de rembourser intégralement sa pension d’orpheline

A 13 ans, l’Etat lui demande de rembourser intégralement sa pension d’orpheline


 

Océane a perdu son père, marin, décédé en tentant de sauver un de ses collègues de la noyade en mars 2013. La caisse de sécurité sociale des marins (l’ENIM) lui a alors versé une pension de 500 euros tous les mois ajouté à une prime de 5000 euros.

Mais, ayant remarqué que l’homme était ivre au moment des faits, l’ENIM lui a envoyé un courrier lui demandant de rembourser intégralement sa pension d’orpheline sous quinze jours. Sa mère est abasourdie:

C’est terrible, cette prime, c’est la seule chose qu’elle allait toucher de son père, qui ne lui a laissé que des dettes. La majeure partie de l’argent d’Océane est placée sur un compte pour son avenir, ses études. Le reste lui permet de se payer ses loisirs, d’améliorer un peu l’ordinaire, ce que je ne pourrai pas me permettre de faire avec mon seul salaire.

A 13 ans, Océane pourrait donc être endetté de 10 000 euros. L’ENIM avait dans un premier temps estimer que son père était décédé d’un accident professionnel mais a rétro pédalé ensuite. Embarrassée par la tournure médiatique de cette affaire, l’organisme a réexaminé le dossier et décidé de suspendre l’exécution du remboursement en attendant la décision du tribunal. Néanmoins le versement de la pension a été suspendu.

L’ENIM a également assuré:

faire son autocritique et réfléchir en interne à comment mieux gérer ces cas délicats

Source: Ouest-France




Réagissez

Commentaires