A 85 ans, il revient d’un séjour à l’hôpital mais ne peut pas rentrer chez lui à cause de squatteurs

A 85 ans, il revient d’un séjour à l’hôpital mais ne peut pas rentrer chez lui à cause de squatteurs


Un octogénaire résidant à Bègles, près de Bordeaux, ne peut plus rentrer chez lui.

Après s’être absenté pour des raisons de santé, l’homme a eu la surprise de retrouver son pavillon squatté avec une banderole indiquant

Créant des alternatives à des maisons vides, 1 – 10 – 100 squats résistent

Ceux-ci s’appuient sur la loi stipulant qu’il ne peut y avoir d’expulsion sans décision exécutoire du tribunal d’instance.

Sa fille ne décolère pas. Elle a justement engagé la procédure d’expulsion auprès du tribunal d’instance qui lui a répondu que cela pouvait prendre beaucoup de temps.

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de Maryvonne, 83 ans, qui avait retrouvé sa maison occupée et saccagée par des squatteurs:


Source: Ouest-France




Réagissez

Commentaires

Partagez :