Quand Bayrou assassinait Emmanuel Macron

Quand Bayrou assassinait Emmanuel Macron


L’élection d’Emmanuel Macron a le mérite de se faire une idée plus précise de l’identité des pires opportunistes du milieu politique.

Si ceux-ci devaient avoir un chef, François Bayrou, notre nouveau Garde des Sceaux, se distinguerait certainement.

Avant de constater que, contrairement à lui, Emmanuel Macron avait des chances d’être élu, il n’hésitait pas à critiquer avec virulence celui qu’il voyait comme son principal rival au Centre.

Voici un petit florilège de ses déclarations avant de savoir qu’on lui promettait le poste de ministre de la justice:




Réagissez

Commentaires