Quand Edouard Philippe taclait Emmanuel Macron

Quand Edouard Philippe taclait Emmanuel Macron


Le nom du premier ministre d’Emmanuel Macron s’est fait attendre toute la matinée.

Sans surprise, c’est Edouard Philippe, maire LR du Havre, qui s’installera à Matignon.

Ce proche d’Alain Juppé n’a pourtant pas toujours été tendre avec l’ancien ministre de l’économie.

Oui, mais ça c’était avant d’avoir un poste de premier ministre !

Ainsi, sur son compte Twitter, il déclarait au moment de la prise de fonction ministérielle d’Emmanuel Macron :

En septembre 2016, interrogé par L’Opinion, E. Philippe lâche :

Il y a deux Macron. Celui des discours – avec lequel je suis souvent d’accord –, et il y a le Macron des actes (…) dont on ne peut pas dire qu’il ait fait des choses considérables.

Mais ce n’est pas tout, pendant la campagne présidentielle, Edouard Philippe tenait une chronique dans le quotidien Libération où il taclait sévèrement et fréquemment celui qui allait être élu quelques mois plus tard.

Petit florilège :

Il guérit les aveugles, il multiplie les pains, il répand la bonne parole. A la France paralysée, il ordonne “Lève-toi et en marche !” (…) Et tout ça tout seul, sans réel programme ni réelle équipe.Il suffit de croire en lui. D’avoir la foi.

Par ailleurs saint patron des banquiers, ça ne s’invente pas.

Ce sera la défaite des deux partis principaux du système institutionnel de la Ve République, et la victoire d’un ancien ministre de Hollande après un quinquennat pourtant jugé calamiteux.




Réagissez

Commentaires