Il sniffe un rail d’héroïne dans sa cellule de dégrisement

Il sniffe un rail d’héroïne dans sa cellule de dégrisement


 

Dans la catégorie « sans gêne », ce strasbourgeois de 38 ans tient une bonne place.

Ivre dans la nuit de samedi à dimanche, il avait été placé en cellule de dégrisement. Les policiers avaient retrouvé sur lui une petite quantité de cannabis et d’héroïne.

Mais une fois dans sa cellule, l’homme a entrepris de sniffer un rail d’héroïne. Il s’est également montré extrêmement violent envers son avocat, le médecin qui l’auscultait et les policiers.

Sa garde à vue a été prolongée. Il sera présenté au parquet de Strasbourg en comparution immédiate.

Source: 20 Minutes




Réagissez

Commentaires