Il tue un policier et est remis en liberté

Il tue un policier et est remis en liberté


Même son avocat ne garantit pas qu’il sera présent à son procès.

Le meurtrier d’un policier condamné à 20 ans de prison vient d’être libéré à cause d’une erreur de la justice: le délai avant son audience en appel a été jugé excessif.

La maman du policier ne décolère pas:

J’avais déjà de la peine à assumer tous les jours le quotidien de la mort de mon fils. Maintenant, au bout de quatre ans, ils remettent le couvert en m’annonçant qu’ils ont libéré son assassin. Je suis complètement anéantie.

Le policier était intervenu pour mettre fin à une rixe à la Courneuve en février 2009 alors qu’il n’était pas en service.

Un homme d’origine sri lankaise, Rajeswaran Paskaran, s’était saisi alors de l’arme du policier et le tue.

 

Condamné, il fait appel mais la justice oublie de reprogrammer son procès jusqu’à ce que sa détention provisoire soit jugée trop longue.

L’homme a ainsi été remis en liberté.

Il a interdiction de quitter la France et devra se présenter chaque semaine à un commissariat alors que son procès aura lieu en 2016, au plus tôt.




Réagissez

Commentaires