Le cambrioleur entend porter plainte contre le policier qui l’a interpellé

Le cambrioleur entend porter plainte contre le policier qui l’a interpellé


Surpris lors d’un cambriolage, un jeune homme de 20 ans a été interpellé en flagrant délit par la brigade anticriminalité dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Herblain (Loire-Atlantique).

Mais cette arrestation aurait pu très mal tourner.

Une balle est partie accidentellement de l’arme de service du policier et a transpercé le bras gauche de part en part, sans toucher l’os, du cambrioleur.

L’individu a également reçu des points de suture sur l’arcade, la tempe, et a eu un tympan perforé.

Sans titre

La police nationale a donné sa version des faits:

Il fait nuit noire, le policier a affaire à deux cambrioleurs dont un cagoulé. Il ne sait pas s’ils sont armés. Là, ils se sont télescopés et le coup de feu est parti de façon involontaire. C’est accidentel. Il n’y a aucune faute de la part du fonctionnaire

Pour l’avocate du blessé, la version du télescopage est « surprenante »:

C’est un dossier qui mérite d’être creusé pour connaître la vérité sur ce qui s’est exactement passé. Peut-être que c’est un accident, je n’en sais rien, mais ça pose quand même des questions légitimes sur les conditions d’utilisation de cette arme. Le télescopage, c’est une version surprenante. C’est quand même très grave. Le bras gauche se trouve à 10 centimètres du cœur ! Ce tir aurait très bien pu tuer mon client ».

Son client a affirmé qu’il entendait porter plainte.

Source: Presse Océan




Réagissez

Commentaires