Les policiers de Roubaix shootés au cannabis à longueur de journée malgré eux

Les policiers de Roubaix shootés au cannabis à longueur de journée malgré eux


Ils sortent parfois du commissariat en titubant, vaseux et nauséeux. Les policiers du commissariat de Roubaix sont fortement incommodés depuis plusieurs semaines par l’accumulation de scellés de cannabis dans un local du commissariat, plus de 40 kg d’herbe selon eux.

Souffrant de maux de tête et de nausées, des policiers ont entrepris de pratiquer un test salivaire qui a révélé que certains d’entre eux étaient positifs au cannabis, selon Fabrice Danel, secrétaire régional adjoint Unité SGP Police FO.

« La configuration des locaux est telle que tout ce qui est produits stupéfiants, suite à des scellés dans les procédures judiciaires, est stocké dans un bureau et l’ensemble du commissariat est empesté avec ces scellés », explique-t-il. « Ca fait grosso modo un an que ça s’entasse, on arrive à des quantités astronomiques. » Même si le résultat d’un test sanguin serait a priori négatif, le syndicaliste craint les conséquences d’un premier contrôle positif pour ses collègues, en service ou dans le civil.

Article: BFMTV





Réagissez

Commentaires

Partagez :