Libéré après avoir donné des coups de couteau rendant infirme sa victime

Libéré après avoir donné des coups de couteau rendant infirme sa victime


 

Pour mon client, il sera difficile de dormir

Me Roux, l’avocat de la victime n’en revient pas. Son client s’est fait violemment agresser par trois hommes à la sortie d’une discothèque d’Angers et ceux-ci sont aujourd’hui en liberté.

Il avait simplement voulu s’interposer entre des clients et le trio excité qui cherchait à en découdre pour une simple histoire de jalousie.

C’est alors que l’un des trois hommes sort un couteau et le plante quatre fois dans la jambe de la victime.

Le trio ira ensuite crever des pneus de voitures dans la rue.

Interpellés, deux sont placés en détention en attendant leur comparution immédiate. Quant au dernier, il est relâché et placé sous contrôle judiciaire.

Pendant ce temps, les chirurgiens qui ont pris la victime en charge redoutent que leur patient soit touché par une infirmité définitive, celui-ci n’arrivant toujours pas à bouger sa jambe après l’opération. Par conséquent, l’affaire pourrait être jugée par une cour d’assises.

Sauf que deux jours plus tard, les deux hommes sont libérés sur le champ. Et pour cause, le tribunal correctionnel s’est trompé de texte…

Le ministère public compte faire appel du jugement pour rattraper cette erreur de magistrat.

Source: Ouest-France




Réagissez

Commentaires