La nouvelle secrétaire d’État, Marlène Schiappa, pour le voile à l’école et contre la messe à la télévision

La nouvelle secrétaire d’État, Marlène Schiappa, pour le voile à l’école et contre la messe à la télévision


La nouvelle secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a une vision très particulière de la laïcité.

Choisie par Emmanuel Macron, ses déclarations passées ont de quoi faire bondir.

Ainsi, Marlène Schiappa s’est montrée farouchement opposée à la loi de 2004 interdisant les signes religieux ostensibles à l’école. Dans un texte publié sur le Huffington Post, elle déclarait:

Ni plus ni moins. Interdire le voile c’est reconnaître le voile comme signe religieux, donc reconnaître une religion, interdire le voile à l’école est donc contraire à la loi de 1905.

Elle y ajoutait que:

Interdire aux femmes voilées d’accompagner les sorties scolaires de leurs enfants relève ni plus ni moins de l’islamophobie.

Néanmoins, son laxisme envers les signes religieux islamistes ne s’applique pas à la religion catholique.

Dans une interview pour la Fondation Jean Jaurès, elle déclarait :

La diffusion sur France Télévisions – qui est une télévision publique financée en très grande partie par l’argent public -, des messes et différents programmes religieux (…) est une infraction à la laïcité (…). C’est de la théologie et c’est finalement la promotion du fait religieux et de l’oppression des femmes




Réagissez

Commentaires