Un policier obligé de s’expliquer sur ses excès de vitesse le soir des attentats de Paris alors qu’il était en intervention

Un policier obligé de s’expliquer sur ses excès de vitesse le soir des attentats de Paris alors qu’il était en intervention


Vendredi 13 novembre à Paris, en pleine panique des attentats, tous les services de police sont mobilisés.

Pourtant, fin août, un policier est sommé de s’expliquer sur un excès de vitesse ce soir-là alors qu’il était en intervention.

Cette demande s’explique par une volonté de la préfecture de police de Paris de mettre fin à la hausse des infractions routières commises par des fonctionnaires de police.

Philippe Capon, le secrétaire général Unsa-Police déplore cette politique:

On va intervenir en Vélib’ ou en métro, si ça continue

Cependant, le policier ne devrait pas à avoir à régler la contravention mais il devra se justifier.

Source: BFM TV



Réagissez

Commentaires

Partagez :