Ce que Serge Aurier a dit (et fait) aux policiers de la BAC

Ce que Serge Aurier a dit (et fait) aux policiers de la BAC


Serge Aurier, le défenseur sulfureux du PSG qui s’était déjà fait remarquer après avoir lancé des insultes sur Periscope contre son entraîneur Laurent Blanc, a de nouveau fait parler de lui.

C’est en sortant d’une boite de nuit près des Champs-Élysées que l’international ivoirien de 23 ans, sous l’emprise de l’alcool, a été interpellé après avoir invectivé des policiers de la BAC.

Assis côté passager à bord d’une Porsche Cayenne immatriculée en Belgique et accompagné d’un ami à l’avant et de deux femmes à l’arrière, le footballeur et les autres occupants de la voiture se sont fait contrôler alors que le véhicule était garé au milieu de la route.


Alors que les trois passagers ont coopéré, Serge Aurier n’a pas du tout apprécié et l’a fait savoir.

Il a descendu sa vitre et invectivé les policiers:

Quoi ? Vous voulez quoi ? C’est bon, laissez-nous

Puis, après lui avoir demandé de descendre les mains dans les poches, les policiers ont reçu une autre remarque de sa part alors qu’il refusait de montrer ses mains:

Ne me parlez pas, ne me touchez pas. Vous êtes qui pour me contrôler ? Je ne descendrai pas

Comme si cela ne suffisait pas, il a ensuite asséné un coup de coude dans le thorax d’un des policiers.

Avant de conclure:

Vous ne savez pas qui je suis. Vous osez me manquer de respect, vous êtes fous. Mon avocat va s’occuper de vous. Vous trois, j’ai bien dit vous trois, vous allez le regretter toute votre vie. C’est fini pour vous.

Le footballeur a été menotté et placé en garde à vue au commissariat du VIIIe arrondissement pour rébellion, menaces et violences volontaires sur une personne dépositaire de l’autorité publique.

Source: RTL




Réagissez

Commentaires

Partagez :