Un groupe d’italiens enfermé à Auschwitz par inadvertance

Un groupe d’italiens enfermé à Auschwitz par inadvertance


 

Riccardo Pacifi, un juif italien dont les grands-parents sont décédés à Auschwitz s’est rendu en Pologne pour le 70e anniversaire de la libération du camp.

En tant que président de la communauté juive romaine, il réalisait une interview pour la télévision italienne.

Mais quand toute l’équipe eut terminé le tournage, le groupe a trouvé les portes du camps fermées.

N’ayant aucunement l’envie de passer la nuit là-bas, le groupe décide de faire des gestes devant les caméras de surveillance… sans succès. Les malheureux italiens remarquent alors que la fenêtre de la billetterie est restée ouverte.

Mais en s’y glissant, ils déclenchent l’alarme et les forces de l’ordre arrivent sur les lieux pour les interpeller. Un dialogue de sourd s’engage alors où Riccardo tente d’expliquer en italien à un policier polonais la situation totalement incongrue.

Ne comprenant rien, les forces de l’ordre les emmènent au commissariat et poussent l’interrogatoire jusqu’à 2h30 du matin.

L’ambassade polonaise à Rome a présenté ses excuses et qualifié l’incident de « regrettable ».

Source: Le Figaro




Réagissez

Commentaires